Appareil photo tropicalisé, notre guide 2019 pour bien choisir !

Lors de votre recherche d’appareil photo, qu’il soit micro 4/3 ou non, vous pourrez peut être tomber sur une caractéristique mystérieuse, la tropicalisation. Mais qu’est ce donc encore qu’un appareil photo tropicalisé ? C’est parti pour quelques explications !

La tropicalisation… ce nom invite au voyage n’est-ce pas ? Figurez vous que vous n’êtes pas loin de la vérité.

Les meilleurs appareils photos tropicalisés

Appareil photo tropicalisé, généralités

La tropicalisation, ou weatherproof en anglais n’est pas un terme très précis puisqu’il ne répond à aucun standard. On se contentera donc de dire que lorsqu’un appareil photo est dit “tropicalisé”, c’est qu’il est censé bien mieux résisté aux intempéries et aux conditions extrêmes qu’un appareil non tropicalisé.

Ce n’est d’ailleurs pas un terme uniquement utilisé pour les boitier puisque les objectifs ou même certains accessoires peuvent être tropicalisés.

Mais en l’absence de normes strictes, comment savoir ce que “tropicalisation” veut dire ? C’est tout le problème puisqu’en fonction des marques, le terme ne va pas forcément faire référence aux mêmes niveaux de protection. Il faudra alors bien se renseigner lors de l’achat de son appareil photo ou de son objectif (micro 4/3 ou non) car même si les éléments sont considérés comme tropicalisés, ils n’auront peut être pas le niveau de protection nécessaire à vos usages.

Aucune norme de protection pour les micro 4/3 ?

Il existe bien une norme pour ce type de protections, la norme IP, l’indice de protection. Vous avez certainement vu des produits avec la norme IP68 par exemple, cela signifie qu’il est complètement protégé des poussières et submersible dans l’eau. Pour plus de détails sur cette norme, la page wikipédia est très bien réalisée !

Génial alors, pourquoi ne l’utilise t-on pas pour nos appareils ? Et bien l’idée est parfaite en théorie, et elle marche d’ailleurs très bien pour des appareils comme les compacts par exemple qui n’ont pas d’objectifs interchangeables. Mais le problème est qu’un appareil micro 4/3 hybride, et c’est d’ailleurs tout l’intérêt, propose des objectifs interchangeables ! Vous voyez venir le problème… si l’on imagine pouvoir obtenir la norme pour un couple boitier + objectif, quid de cette protection lorsque l’on change d’objectif ? le boitier est forcément vulnérable et ne peut pas être totalement hermétique lors d’un changement d’objectif.

C’est pourquoi il n’existe pas d’appareils photo à objectifs interchangeables avec une norme IP importante. Le terme d’appareil photo tropicalisé a donc vu le jour pour palier à ce manque.

Et si jamais vous voulez à tout prix un appareil photo étanche et ultra résistant, Olympus et son Tough TG-5 est une excellente référence pour les baroudeurs de l’extrême !

Olympus tough TG-5 Appareil Photo Numérique Noir
  • Résolution 12Mpixels
  • Etanche 15 mètres
  • 4 capteurs d'activités
  • Vidéo 4K
  • TG-5 noir; batterie; câble; dragonne poignet; CD

La tropicalisation chez Olympus et Panasonic

Chez Olympus tout d’abord, en cherchant un peu sur le site officiel, aucune explication générale sur ce qu’est un appareil photo tropicalisé, on peut donc se référer à la description de l’E-M1 par exemple et son petit paragraphe sur sa résistance.

Grâce à son boîtier en magnésium et aux 60 joints d’étanchéité pour une protection maximale, l’E-M1 est quasi impénétrable et vous n’aurez jamais plus à vous soucier d’avoir un appareil photo sali, mouillé ou gelé. D’autres appareils photos clament résister au froid. Nous avons vraiment développé notre savoir-faire pour en faire une réalité en garantissant un usage réel même par -10°. Et grâce à l’incroyable résistance à la poussière et à sa tropicalisation, vous pouvez emporter cet appareil ultra-robuste du désert du Sahara, en passant par la pluie Amazonienne et même jusqu’au Pôle Sud. L’aventure peut débuter.

On le voit bien ici, nous ne sommes pas très bien avancé sur la tropicalisation en tant que tel, et on ne peut que faire confiance aux arguments marketing… Ce qui peut paraître fou c’est que d’un appareil à l’autre, les résistances / performances seront différentes mais auront toujours une appellation “tropicalisation”.

Chez Panasonic, ils sont encore moins bavard sur le sujet ! Sur l’ensemble du site officiel, j’ai pu trouvé quelques références à la tropicalisation, et cela se résume en une phrase :

Tropicalisé (poussière et projections d’eau)

Voila voila… circulez il n’y a rien à voir.

Pour conclure, la tropicalisation est un terme qui désigne généralement le fait qu’un appareil résiste à l’eau et à la poussière, mais cela n’est en aucun cas une norme réglementée et il faudra fouiller en détail les caractéristiques de vos appareils micro 4/3 ou non pour vérifier dans quelles conditions ils peuvent être utilisées. A l’inverse un appareil non tropicalisé n’est pas une catastrophe non plus. Mon Panasonic GX80 a par exemple très bien supporté des températures de -10° sans signe de fatigue particulier. L’important est de prendre soin de votre matériel, spécialement dans des conditions difficiles.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.