Nettoyer un objectif photo, nos astuces économiques !

Introduction

Nettoyer un objectif photo peut paraître simple, mais si on ne respecte pas quelques règles simples, un simple nettoyage peut mal finir (rayures, casse…). Suivez le guide !

Avant toutes choses, ne soyez pas un maniaque de la propreté et ne chassez pas la poussière constamment. La première question que vous devez vous poser, c’est est-ce que cette poussière va se voir sur mes prises de vue ? Si ce n’est pas le cas, évitez de vous lancer dans un grand nettoyage, et même un démontage minutieux de votre objectif.
Avant de penser à nettoyer un objectif photo, il serait peut être plus sage d’apprendre à protéger son matériel. Si vous êtes un photographe un minimum voyageur / baroudeur, vous allez forcément faire vivre à votre matériel des conditions parfois difficiles. Il faudra donc adopter quelques petites habitudes qui amélioreront grandement la durée de vie de votre matériel.

Stockage du matériel photo

Sac de photographe comprenant des sachets anti humiditéNe pas laisser traîner ses objectifs et ses boîtiers n’importe où. Si vous avez suivi notre guide ultime du voyageur photographe, vous avez certainement un superbe sac dans lequel ranger tout ça ! Mais en plus du sac, faites attention à son emplacement de stockage. En effet, le laisser dans une cave humide n’est pas très pertinent ! Faites attention à le garder dans un endroit à température ambiante et avec un taux d’humidité inférieur à 50%, et surtout constant. Ne le laissez pas dans la buanderie par exemple, le linge mouillé ayant tendance à faire augmenter l’humidité d’une pièce de façon considérable.

Bloc astuce : Vous avez déjà vu ses petits sachets anti humidité lors de l’achat de certains produits ? Gardez les ! Vous pourrez les mettre dans votre sac photo à proximité de vos objectifs et de votre boitier photo.

Démontage / Remontage

Vous êtes dans la fabuleuse famille des objectifs interchangeables, et à ce titre il faut respecter quelques règles élémentaires lorsque vous démontez vos objectifs.

  • Soyez rapide, mais pas trop rapide. La précipitation ne fera que risquer une catastrophe. Soyez donc précautionneux dans vos mouvements lors d’un changement d’objectif.
  • Utilisez l’aide à la fixation. Vous avez un point rouge sur la vis de fixation de votre boitier, faite le correspondre au point imprimé sur votre objectif et bingo, vous pouvez l’insérer et visser !
  • Evitez le démontage dans des conditions difficiles. Pluies / Neiges / Vent… tout ce qui pourrait venir se loger sur le capteur doit vous faire réfléchir au meilleur moment de changer un objectif.
  • Lors du changement, ne pointez pas le capteur vers le ciel. La gravité faisant son travail, vous aurez plus de chance de réceptionner une poussière. Tenez votre boitier proche de vous, et capteur vers le sol.

En voyage

N’oubliez pas les sachets anti humidité dont on a parlé plus haut, et adaptez votre comportement à votre voyage. Si vous avez par exemple prévu de faire des photos magnifiques en plein désert du Sahara, peut être qu’un objectif zoom transtandard serait un choix judicieux pour éviter des changements d’objectifs au milieu du sable ?

Vérifiez votre matériel chaque soir en rentrant, nettoyer un objectif photo n’est pas indispensable tous les jours, mais la vérification peut l’être. Et n’oubliez pas les capuchons, très important lorsqu’on se déplace souvent.

Photographe dans le sable
Changer son objectif maintenant est une très mauvaise idée

 Je rappel que nous avons un guide ultime du voyageur photographe disponible sur micro 4/3 !

Localiser et nettoyer les poussières

Nettoyer un objectif photo

C’est l’élément qui récupérera le plus de poussière par rapport au reste, normal puisqu’il est en première ligne !

Vous allez trouver de la poussière à trois endroits différents, sur la lentille extérieur, sur la lentille intérieur, ou à l’intérieur même de l’objectif (et là, bon courage).

Pour nettoyer la partie extérieure, c’est très simple mais il ne faut pas utiliser n’importe quoi ! Les lentilles sont fragiles, et il serait dommage de les rayer pour une simple poussière. Il existe différents accessoires que vous pouvez acheter et qui sont peu cher.

  • Un lens pen, un “stylo à lentille” en français. Ce petit stylet qui ne prendra que très peu de place dans votre sac va vous permettre de nettoyer en douceur les lentilles de vos objectifs. J’ai toujours fait ça avec un chiffon doux mais depuis que j’en ai reçu un en cadeau, c’est vrai que c’est très agréable à utiliser ! Le tampon plat en velours s’adapte bien à la courbure des lentilles.

Bloc astuce : Si vous avez des traces difficile à enlever, soufflez de l’air chaud sur la lentille afin de créer un peu de condensation et essuyez délicatement.

  • Un chiffon en microfibre. Un ultra basique pour nettoyer tout type de surface fragile, et donc aucun soucis pour nettoyer un objectif photo. Vous pouvez d’ailleurs utiliser celui de vos lunettes si vous en avez.
  • Des solutions nettoyantes spécifiques existent, mais je ne recommande pas forcément leur utilisation pour deux raisons. La première c’est que l’utilité me parait plus que limité par rapport à un chiffon microfibre et un peu de buée , la seconde est que cela peut abîmer votre objectif. Il y a très souvent des traitements chimiques réalisés sur les lentilles des objectifs, et si un chiffon ne risque pas de perturber ces traitements, un produit nettoyant le pourra certainement.

Dans tous les cas, ne vous ruinez pas en produits miracles, un petit stylet, un chiffon micro fibre, et vous devriez pouvoir faire face ! Il existe un petit kit comprenant l’ensemble du matériel cité ainsi qu’un soufflet pouvant servir pour le capteur http://amzn.to/2m7AMmm

Lens Pen
Si lui arrive à utiliser un lens pen, vous aussi !

Le capteur

C’est une partie très fragile, attention à ne pas la brutaliser ! La première chose à faire si des poussières sont présentes sur le capteur, utiliser le nettoyage automatique de votre appareil. Allez dans les options de votre boitier, et dans la catégorie “paramètres généraux” il y a certainement la possibilité de nettoyer son capteur. Pour plus d’informations, referez vous à la notice d’utilisation de votre boitier photo.

Si cette option n’est pas disponible, ou si par malheurs elle ne fonctionne pas, il reste un peu d’espoir !

  • Un soufflet. C’est une méthode qui a fait ses preuves et elle est efficace sur l’ensemble des composants de votre appareil photo. L’intérêt du soufflet c’est que vous n’avez pas à toucher le capteur, ce qui est beaucoup plus rassurant pour les utilisateurs débutants.

Utilisez un soufflet manuel et ne tentez surtout pas d’utiliser une bombe à air sec. La puissance est bien trop forte pour votre capteur, et elle pourrait envoyer les poussières dans d’autres endroits sensible de votre appareil.

  • Un kit de nettoyage. Encore une fois, faites attention avec les produits à appliquer, même si des kits de très bonne qualité existent pour les capteurs. Je peux vous conseiller celui de VSGO que j’ai déjà utilisé sur un capteur micro 4/3, et avec beaucoup d’avis positif. Je resterais plus mesuré sur les autres sur le marché.

Le miroir ou le viseur

Nous sommes effectivement sur un site spécialisé dans le micro 4/3, mais pour nos visiteurs du monde du reflex, voici quelques éléments à ne pas oublier (et cela permet de voir qu’un élément supplémentaire se cache dans les appareils photo reflex !).

Que ce soit pour le miroir ou le viseur, vous pouvez de nouveau utiliser le soufflet dont on a parlé précédemment pour la partie capteur. Le miroir peut également être nettoyer avec un chiffon microfibre, mais encore une fois, soyez précautionneux !

Dans tout les cas, et si vous avez le moindre doute sur la façon de nettoyer votre appareil, n’hésitez pas à faire un tour dans un magasin spécialisé. Ils sauront vous donner des conseils, et auront peut être un service de nettoyage à vous proposer.

Horreur, ce n’est pas de la poussière, mais des champignons !

Oui, cela peut arriver ! Pour éviter ça, n’oubliez pas les éléments que j’ai cité plus haut dans la partie sur les précautions à prendre pour son matériel. Les champignons sont généralement un problème d’humidité, donc redoublez de vigilance sur l’endroit où est stocké votre matériel, et n’oubliez pas vos petits sachets de silice.

Si vous n’êtes pas bricoleur, ne cherchez pas plus loin et amenez votre objectif en réparation. Mais si jamais vous êtes d’un tempérament aventureux et que vous voulez nettoyer votre objectif comme un pro, alors voici un petit tutoriel en anglais qui vous expliquera pas à pas la manière de faire.

Personnellement je ne m’y risquerais pas, mais je ne suis pas forcément patient un tournevis en main, ça doit jouer !

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.